Vous êtes ici

Comment intégrer les IMT dans vos activités d’orientation ?

Le rôle du spécialiste est essentiel pour rendre les informations sur le marché du travail pertinentes à des fins d’orientation professionnelle.  L’intégration des IMT dans l’orientation implique les éléments suivants:

  • Sélectionner les IMT appropriées pour travailler avec un client en particulier, ou avec un groupe de clients à un moment donné ;
  • Servir d’intermédiaire efficace entre les IMT et le(s) client(s) lors des activités d’orientation des clients
  • Traiter les questions qui sont posées au spécialiste et y répondre par e-mail, téléphone, Internet, par l’entremise des médias sociaux ou d’autres plateformes de communication numérique.
  • Rendre le client plus indépendant dans son travail avec les IMT
  • Recourir à des stratégies de sensibilisation pour promouvoir l’utilisation des IMT

Le tableau ci-après porte sur les différents types d’informations sur le marché du travail qui peuvent s'avérer utiles lors de l'élaboration d’un plan de carrière.

Étape du cycle de traitement des informations professionnelles[2]

Description

Informations sur le marché du travail

Communication

Demande externe : un besoin est détecté, un choix de carrière sera nécessaire

État intérieur ou réaction : ce que ressent la personne, sa façon de se comporter, de réagir en réponse au besoin[3]

 

Analyse

Mettre en valeur la connaissance de soi-même tirée de l’expérience, de l'évaluation, du conseil, des exercices : ses valeurs, intérêts, compétences, références en matière d’emploi

Mettre en valeur les connaissances professionnelles

Capacité à traiter ces informations et métacognitions (de quel type d’informations ai-je besoin ?)

Fournir des informations sur les métiers, l’éducation, les programmes de formation et le lien entre éducation, formation et métiers. Présenter des IMT dans plusieurs formats afin de répondre aux besoins et aux styles d’apprentissage du client

Fournir des informations sur le monde du travail (structure, institutions, secteurs, droit du travail, politiques, demande …)

Faire correspondre les compétences et les préférences en matière d’emploi avec des métiers potentiels et la demande du marché du travail

Synthèse[4]

Repérer et sélectionner des solutions potentielles et se limiter à 3 à 5 options de métier, d’étude, de formation

Faire correspondre les compétences et les préférences en matière d’emploi avec des métiers et la demande du marché du travail (suite, approfondissement)

Valorisation

Évaluer les avantages et les inconvénients des différentes solutions possibles

Établir des priorités et faire un choix préliminaire

Informations détaillées sur chaque solution (témoignages, vidéo, ressources Web, visite d’entreprise…)

Informations sur les conditions requises pour être accepté comme candidat pour une formation ou pour un poste

Exécution

Planification et mise en œuvre du choix

Informations pratiques, par exemple sur les procédures de candidature ou le c.v.

Communication

 

Examiner la demande externe et l’état intérieur.  Le choix est-il satisfaisant ? Puis-je mettre le choix en œuvre ?

 

Source : adapté de la description du cycle CASVE dans Peterson, et al. 2003

 

Le Cedefop a développé une liste de référence des activités d’orientation professionnelle qui est présentée dans l’encadré. Les informations sur le marché du travail sont pertinentes dans de nombreuses activités d’orientation.

Guide de référence des activités d’orientation (Cedefop)

Activités d’information

"Signalisation – S'assurer que les personnes disposent d’informations précises sur toutes les agences et tous les services d’orientation qu’elles fournissent et sont de ce fait en mesure de choisir les sources qui correspondent le mieux à leurs besoins. La signalisation est évidemment une question importante en ce qui concerne l'accès aux services d’orientation et peut être adaptée culturellement, par exemple en répondant aux limitations linguistiques et en concentrant les informations pertinentes dans des services spécifiques à l’immigration." "Information – Fournir des informations (sur le marché du travail) à propos des opportunités d’emploi, d’éducation, de formation ou autre, sans discuter des mérites ou de la pertinence de chaque option." Conseil – Aider les personnes et les groupes à interpréter les informations et à choisir les options les plus adaptées.

Développement des compétences en gestion de carrière

"Conseil – Travailler avec des personnes afin de les aider à découvrir, clarifier, évaluer et comprendre leur propre expérience et à explorer les différentes solutions disponibles ainsi que les stratégies pour y parvenir." "Mentorat – Offrir aux personnes et aux groupes un soutien afin de les aider à surmonter leurs barrières personnelles et à réaliser leur potentiel.  Les activités de mentorat sont énormément influencées par les compétences, valeurs, systèmes du mentor, ainsi que par sa personnalité et sa capacité à agir en modèle de référence." "Évaluation – Aider des personnes à obtenir une compréhension organisée et structurée de leur développement personnel, éducatif et professionnel, afin de leur permettre de parvenir à un jugement informé sur la pertinence des opportunités qui se présentent (en matière d’emploi, de formation, etc.). Il existe toute une gamme de méthodes d’évaluation, telles que les tests psychologiques (par exemple, batteries de tests BGTA et BTPAC) et les portefeuilles de compétences." "Enseignement – Progression planifiée et systématique des expériences d'apprentissage permettant aux apprenants d'acquérir des connaissances, des aptitudes et des compétences. En matière d’orientation, l’enseignement est largement destiné à promouvoir l’acquisition de compétences de gestion de carrière, en ayant recours à des méthodologies telles que l'élaboration de c.v. et de lettres de motivation, les méthodes de recherche d’emploi ou les techniques de gestion du temps et de communication interpersonnelle." "Échantillonnage – Offre d’expérience professionnelle, d’essais en milieu de travail, de découverte d’apprentissage et d’autres expériences permettant aux individus d'acquérir une expérience directe afin de mieux éclairer leurs décisions."

Soutien direct et renforcement des capacités

"Habilitation – Soutien à des personnes et des groupes dans leurs relations avec les organisations fournissant ou influençant les opportunités d’emploi et d’apprentissage." "Défense – Négociation directe avec des organisations au nom d’individus ou de groupes pouvant faire face à des barrières supplémentaires à l’accès. La défense des individus ou des groupes va plus loin que l’habilitation et peut s'avérer particulièrement importante pour les immigrants." Réseautage – Établissement de liens avec les individus et les organisations afin de soutenir et de renforcer l’offre d’orientation.

Gestion d’informations essentielles et assurance de qualité

"Suivi – Rester en contact avec les personnes après les interventions d’orientation afin d’évaluer si des conseils supplémentaires sont nécessaires (de quelle nature ?), de constater les résultats directs des sessions et les progrès de la carrière des personnes, et de recueillir leur opinion sur les services fournis." "Retours d’expérience – Recueillir et rassembler des informations sur les besoins des personnes et des groupes et encourager les fournisseurs à adapter les opportunités qu’ils proposent." "Gestion – Créer et mettre en œuvre des programmes d’orientation cohérents, assurant stabilité et développement, tout en s’assurant de la pertinence de l’offre et de la qualité de ses supports, de ses connaissances et de ses ressources humaines grâce à des évaluations régulières et structurées. La gestion profite dans une large mesure d'un système d’assurance qualité solide, basé sur un suivi efficace et des mécanismes de retour d’expérience." "Innovation/changement de systèmes – Soutenir le développement d'activités et de méthodologies sous-jacentes ainsi que de pratiques de gestion visant à améliorer la qualité de l’offre. L’innovation requiert la mise en place de systèmes d’assurance qualité présentant des critères communs et est étroitement liée aux initiatives des niveaux régional et national. L’importance de la spécificité du groupe cible doit être prise en compte afin de permettre, par exemple aux différents fournisseurs/systèmes de pratiquer l'apprentissage par les pairs."

De nombreux spécialistes aimeraient disposer d’un « point d’entrée unique » en matière d’informations sur le marché du travail, un endroit central où toutes les informations seraient rassemblées. Cependant, cela n’existe que rarement. Les spécialistes peuvent trouver utile de créer un portefeuille personnel d’instruments essentiels en matière d’informations sur le marché du travail qu’ils considèrent comme les plus pertinents pour leur activité. Cette liste ou ce portefeuille peut être une combinaison de sources externes (manuels, bases de données, sites Internet) et internes (présentations, jeux éducatifs, leçons, questionnaires/quiz) créés par le spécialiste lui-même ou par l’organisation qui l’emploie.

De nombreuses initiatives offrent des services d’orientation et d’information à des groupes d’utilisateurs multiples, tandis que d’autres se concentrent sur un groupe d’utilisateurs spécifique. Nous présentons ci-après quelques exemples intéressants.

 
INITIATIVES FOR SEVERAL USER GROUPS:

Outil perfectionné intégrant IMT et orientation : eGuidance (Danemark) www.ug.dk/evejledning
Outil ciblant plusieurs groupes d’utilisateurs (jeunes, adultes et demandeurs d’emploi) : portail de développement professionnel de l'agence pour l’emploi en Lettonie http://www.nva.gov.lv/karjera/

Astuce : utilisez le mode « traduction » des pages Internet pour lire leur contenu. Il existe aussi une version en « langage simple ». 

 
INITIATIVES DESTINÉES À UN GROUPE D’UTILISATEURS SPÉCIFIQUE :

Écoliers: l’initiative Het Beroepenhuis (Belgique-Flandres) est spécialisée dans l’éducation et l’orientation professionnelle pour les enfants de 11 à 14 ans. En outre, elle offre une orientation adaptée aux élèves présentant des besoins particuliers (facultés cognitives plus faibles) et à ceux issus de l’immigration.  www.beroepenhuis.be.
Étudiants en formation professionnelle: l’outil TET-tori assiste les étudiants en dernière année d'enseignement de base (15-16 ans) à profiter au mieux de leur période « d’introduction à la vie professionnelle ». Cette période d’expérience professionnelle est un aspect clé de leur orientation et de leur formation professionnelle. http://peda.net/veraja/tori

Employés/adultes plus âgés: les centres d’information professionnelle BIZ du service public pour l’emploi (en Allemagne) ont développé une approche destinée aux clients adultes en plus de leurs groupes cibles d’origine (écoliers, etc.) par exemple pour les personnes de retour sur le marché du travail après plusieurs années d’interruption.

En quoi les TIC et les IMT peuvent-elles servir à l’orientation tout au long de la vie ?

L'avènement des TIC a ouvert la possibilité de créer et de mettre en œuvre une énorme quantité d’outils qui peuvent servir au conseil et à l’orientation tout au long de la vie.

 

  • Il existe des outils d’information qui incluent différents types d’informations sur le marché du travail utiles tels que des bases de données professionnelles, des prévisions sur les compétences et le marché du travail, des bases de données de postes à pourvoir ou de possibilités éducatives, etc.
  • Des outils de communication tels que les c.v. vidéo, les portfolios électroniques, les logiciels de mise en correspondance professionnelle, les chats, les médias sociaux, etc. peuvent tous être utilisés dans le cadre de l’orientation tout au long de la vie.

 

Les conseillers et les organisations qui offrent des services d’orientation professionnelle peuvent combiner différents types d’outils informatiques ou choisir une sélection d’outils afin de mener à bien leur activité. 

 

  • Cependant, cela ne signifie pas nécessairement que les conseillers spécialisés et à l'aise avec un type d’outil particulier doivent aussi se spécialiser dans tous les autres outils.
  • L’existence de canaux multiples n’implique pas forcément que les mêmes informations sont fournies par différents canaux, cela peut aussi signifier que chaque canal a un but spécifique et qu’il existe des complémentarités entre les différents canaux.
  • Par exemple, les services de chat peuvent être utilisés pour communiquer avec les clients après un entretien en personne, ou les médias sociaux permettre de se concentrer sur les jeunes et leurs choix d'études.

 

La plupart du temps, les spécialistes de l’orientation sont bien formés et équipés pour utiliser les TIC en fonction, de leurs spécificités. Dans ce Toolkit, l’objectif n’est donc pas « d’enseigner » des compétences en TIC, mais plutôt de permettre aux spécialistes de réfléchir aux implications des nouvelles technologies en matière d’IMT et de prendre des décisions éclairées sur la façon de les utiliser au mieux dans leur activité. 

 

Les éléments suivants sont essentiels à la réflexion des spécialistes de l’orientation professionnelle :

 

  • Accroître leur compréhension des TIC disponibles pour les aider à assister toute personne recherchant des IMT à des fins de planification de carrière"
  • Réfléchir à la façon dont l’orientation en ligne peut être utilisée dans un contexte ou de plus en plus de gouvernements passent au numérique et encouragent leurs citoyens à communiquer/interagir avec eux en ligne"
  • Reconnaître de nouvelles façons de travailler, plus efficaces et moins chronophages
  • Être capable d’évaluer l'aptitude des clients à utiliser les IMT et les outils informatiques
  • Aider le client à devenir plus autonome et à gagner en confiance
  • S’engager dans des discussions de travail en groupe et faire des suggestions aux responsables afin de résoudre un problème déterminé"
  • Avoir conscience de ses propres compétences en matière de TIC et d’IMT
 
Exemples :
  • Sensibilisation: Plusieurs exemples existent, dans différents pays, de la façon dont les médias sociaux peuvent être utilisés dans le cadre de stratégies de sensibilisation. En Belgique, Le Forem utilise Facebook pour communiquer avec les jeunes afin de promouvoir les services publics de l’emploi. Cette page Facebook est suivie par plus de 10 000 personnes.     D’autre part, YouTube est utilisé pour partager des vidéos sur les services publics de l’emploi et Twitter pour mettre l'accent sur les nouvelles opportunités de formation. En Italie, le plan de communications de garantie pour la jeunesse 2014-2015 a recours à des campagnes spécifiques sur le Web et sur téléphone mobile pour partager des informations avec des groupes cibles spécifiques.
  • Portfolios numériques: L’une des conditions pour faire du portfolio numérique une solution efficace sur le marché du travail est qu’il fasse partie d’une plateforme générale.  Aux Pays-Bas, un projet récent intitulé « Let’s Connect » a démontré que cet outil n’est pas viable dans un contexte isolé. Il est essentiel que les portfolios numériques servent de lien entre différentes organisations ou différents environnements. Pour y parvenir, il est nécessaire qu’un certain niveau de normalisation relative aux informations échangées soit assuré. Cet échange dépend d’une compréhension commune et partagée des informations (par exemple, sur les compétences, informations « à grande largeur de bande ») entre les différentes parties. (Lievens, 2015)

 

  • Êtes-vous engagé dans la formation de professionnels de l’orientation professionnelle ? Le manuel de formation sur les TIC et les IMT à destination des responsables et des spécialistes est consultable ici.
  • Êtes-vous intéressé par le guide sur les questions de gestion sur le terrain en matière d’IMT, de TIC et d’orientation tout au long de la vie ? Vous le trouverez ici.
Collapsible section
Collapsed by default